Pour les portes châssis, nous connaissons côté recouvrement des formes coudées, avec le modèle standard du côté opposé : c’est la solution dite « de Wittgenstein ». Pour assurer l’objectif visé par le modèle coudé – réduire le risque de blessures côté recouvrement – Hadi Teherani a tout simplement déplacé vers la gauche le point d’appui de la béquille.

Béquilles pour portes châssis

09 1074
Béquilles pour portes châssis
06 0644
Béquilles pour portes châssis

Poignées de fenêtre

34 1183
Poignées de fenêtre

Gamme

Garnitures à béquille

 

Garnitures pour portes-châssis

 

Garnitures pour porte palière

 

Garnitures de porte WC

 

Poignées de fenêtre